Plan du site | | Contact

ARCEP

 
« décembre 2017 »
L M M J V S D
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
 
Galette de l’ARCEP
Jeudi 11 janvier 2018 20:00-22:00
Visite de l’usine du Bazacle, Toulouse
Dimanche 21 janvier 2018 14:00-17:00
Fête des Lanternes à Gaillac
Mardi 23 janvier 2018 17:00-22:00
Visite du musée Georges Labit à Toulouse
Dimanche 11 février 2018 14:00-17:30
Sortie autour d’Ambialet (Tarn)
Dimanche 25 mars 2018 08:30-17:30
Brèves

Les gobelets plastiques réutilisables et recyclables


1.Généralités

L’utilisation de verres jetables lors des pots d’événements divers est encore très répandue actuellement en France : chaque boisson est servie dans un nouveau gobelet. Pour certains festivals de musique se déroulant sur 3 jours par exemple, la consommation de ces verres jetables atteint 200.000 unités (environ 60.000 festivaliers). Pourtant, il existe une alternative bien plus économique et écologique à cette pratique : l’utilisation de gobelets plastiques réutilisables lavables recyclables, de consistance étonnamment solide (polypropylène). Cette idée n’est pas nouvelle, elle est très répandue dans certaines manifestations en Allemagne, en Suisse, et plusieurs réalisations ont aussi lieu en Belgique, en Autriche, en Espagne… En France, la tendance est au mieux sur certaines manifestations sportives ou culturelles, mais il reste beaucoup à faire. Rappelons le principe : le gobelet peut être acheté, consigné, prêté, donné mais, après chaque emploi il peut se laver (même en machine) et être réutilisé à la prochaine occasion. S’il se casse ou se dégrade, il peut être facilement recyclé et ainsi voir une autre utilisation. Une étude, dans une démarche d’amélioration continue, a permis de comparer sur le plan écologique le système "classique" des verres jetables et le système proposé de gobelets réutilisables. Les résultats obtenus ont prouvé que les gobelets réutilisables ont une empreinte écologique bien moindre que les verres jetables, particulièrement s’agissant de 3 enjeux environnementaux majeurs : dérèglement climatique, épuisement des ressources naturelles (matières et énergies) et production de déchets. Enfin, nous pouvons ajouter que ce système, déjà largement convaincant, pourra sans doute s’améliorer, dans sa mise en œuvre, sur 3 points :

✔ Maximiser la réutilisation d’un même gobelet.

✔ Utiliser des produits de lavage ayant le moins d’impact possible sur l’environnement : cela est tout à fait possible, d’autant que des gobelets sales ne demandent pas forcément des produits aussi puissants ou actifs que des assiettes ou des plats gratinés… (tout en respectant évidemment les mesures d’hygiène que suppose un système collectif). 

✔ Mettre en place des conditions idéales de récupération et de recyclage des gobelets dégradés ou détériorés (voir Polypropylène).

 

Cycle gobelets plastiques

2.Situation à Roquettes

L’ancienne commission environnement de l’ARCEP avait déjà ce projet en vue depuis quelque temps. C’est en mars 2011 qu’une présentation a été faite au représentant « environnement » de la mairie de Roquettes par les membres de cette commission. L’ARCEP propose donc depuis cette date l’utilisation des gobelets recyclables et réutilisables pour les manifestations roquettoises faisant l’objet des « pots » traditionnels, l’objectif étant de ne plus acheter de gobelets jetables. Par la suite, l’ARCEP a fait connaitre ce projet à quelques associations, notamment lors de la démarche des journées nature 2011. Il faut en effet rappeler qu’à cette occasion, une visite de la société Trifyl (Tarn) a été organisée par l’ARCEP, à laquelle ont participé d’autres associations, ainsi que la CAM. Tous les participants ont été stupéfaits de constater le volume énorme des déchets constitués par les emballages plastiques. La procédure de recyclage est désormais effective, mais n’en est qu’à ses balbutiements. Afin que notre démarche ait une portée beaucoup plus grande, nous comptons sur la Municipalité de Roquettes pour appliquer et faire appliquer ce projet au sein de notre commune. A cet effet, une nouvelle présentation a été faite à Monsieur le Maire de Roquettes, ainsi qu’à quelques conseillers municipaux, lors d’une réunion le 13 mars 2012. A nouveau, ce projet a été accueilli avec réel enthousiasme. Nous espérons donc que l’utilisation de ces gobelets prenne de plus en plus d’importance chez les roquettois qui pourront également propager la bonne parole au-delà de notre commune, ce qui est le vœu le plus cher de notre association.

3.Situation à l’ARCEP

Chaque entité ou association peut déterminer son choix de gobelets (contenance, couleur, sérigraphie, etc.) ainsi que le mode de fonctionnement de leur procédure d’utilisation. Au niveau de l’ARCEP, nous avons opté pour :

* l’achat des gobelets à un industriel très qualifié dans ce secteur (attention aux produits non conformes fabriqués par des industriels peu scrupuleux),

* des produits de couleur « vert écologique », d’une capacité de 33 cl,

* la vente à chaque adhérent de son propre gobelet (somme très modique), quitte à ce qu’il s’en serve pour toutes les manifestations, même extérieures à l’ARCEP. Le lavage étant assuré par ses soins.

* la fourniture gratuite d’un gobelet neuf pour chaque gobelet ramené cassé ou dégradé au bureau de l’ARCEP.

4.Contacts

L’ARCEP est ouverte à toute proposition de modification ou d’amélioration de cette procédure. Si tel est le cas, ou pour toute autre information, contacter le site (page accueil, touche "contact").te t 

 

Daniel Montagne


calle