Plan du site | | Contact

ARCEP

 
« juillet 2020 »
L M M J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
 
Assemblée Générale 2020
Jeudi 10 septembre 18:00-20:30
Sortie "de rentrée" : Carla-Bayle et Mas d’Azil
Dimanche 27 septembre 08:00-18:00
Visite Château de Montségur
Dimanche 18 octobre 08:30-18:00
Escapade à Saint-Cirq Lapopie
Dimanche 13 juin 2021 08:30-18:00

Sortie de rentrée 2019 : St Bertrand de Comminges


Voilà le temps des vacances terminé !! Le bureau de l’Arcep a concocté un programme "sur mesure" pour 2019/2020...

Comme chaque année le premier évènement d’une longue lignée est notre « sortie de rentrée », et ce qui pourrait être une erreur de langage est en fait ce qui offre à notre groupe, enrichi de nouveaux adhérents, de se retrouver l’espace d’une journée pour faire plus ample connaissance autour d’un programme de qualité.

Aujourd’hui, ce sont 36 Arcépiens qui ont répondu à l’invitation. 36 d’entre nous qui ont pris de bon matin dans un co-voiturage bien organisé la route vers SAINT-BERTRAND-DE COMMINGES et la BASILIQUE DE SAINT-JUST-DE-VALCABRERE.

Le voyage fut agréable, le beau temps était de la partie. Après quelques petites erreurs d’aiguillages de certains, nous nous sommes tous retrouvés près du site antique, accueillis par Agnès notre guide qui, avec beaucoup de compétence, allait, la journée durant, nous enrichir de tout son savoir.

Le site antique est aisément accessible et nous sommes autorisés à y déambuler. D’origine incertaine Lugdumun attisa la curiosité de spécialistes du monde entier et de nombreuses campagnes de fouilles ont ici mis à jour successivement un temple, un forum, un marché, des thermes (macellum) ainsi que des habitations privées et les traces d’une basilique. Ce lieu de vie peut faire penser à Pompéi, avec un destin heureusement moins tragique. Récemment, l’éminent William Van Andriga, archéologue, a su utiliser les technologies modernes, drones et systèmes de mesures performants, qui ont permis de mieux connaître encore la ville romaine, Lugdunum des Convènes.

Tout près du site antique, LA BASILIQUE ST-JUST DE VALCABRERE. Agnès nous décrit avec précision les différents chapiteaux du portail surmontant les statues où quelques traces de polychromies sont encore visibles.

Pénétrant dans le lieu saint, on est surpris par les dimensions réduites de l’édifice, mais séduits par son architecture inhabituelle et par les richesses qu’il nous offre. Construite en 1200, la Basilique renferme de nombreux fragments d’architecture provenant de la ville antique. Tel ce chapiteau sculpté creusé pour faire office de bénitier. Des pans de mur font apparaître d’autres éléments sculptés provenant de l’ancienne cité dont la frise d’arme, symbolisant le combat contre la mort, présentée curieusement la tête en bas ! Ici, c’était un lieu de vie, le silence n’était pas de règle ; pour s’isoler il fallait franchir un petit passage permettant d’accéder à un lieu secret. C’est ainsi que l’on a vu s’éclipser, pour se recueillir, ou pas, un Arcépien facétieux... vite réapparu... En effet, il est l’heure de se restaurer et de prendre la route vers l’Hôtellerie de L’Ourse, près du ruisseau foisonnant de truites, où nous sommes attendus...

L’après-midi, nous visitons la CATHEDRALE GOTHIQUE DE SAINT-BERTRAND-DE-COMMINGES. C’est à la fin du 11ème siècle que fut décidée la reconstruction de la cathédrale en ville haute. Très grandes richesses architecturales et spirituelles en ce lieu où, après avoir parcouru le cloître paré de ses chapiteaux, nous pouvons admirer tour à tour le Maître-Autel, le Mausolée de St-Bertrand, l’Orgue Renaissance exceptionnellement situé en angle, construit en 1551.

Photo cloître

Nous nous attarderons longuement près des 70 stalles formant le chœur des chanoines, là où notre guide nous fera découvrir « l’essentiel de la verve décorative des artistes qui semble s’être concentré tout spécialement dans la sculpture des parcloses - séparations - et des miséricordes - tablettes rajoutées, par miséricorde, au dos des stalles pour permettre aux chanoines de se reposer. Ils ont mélangé dans la plus vive fantaisie les animaux fabuleux ou mythologiques, les êtres humains dans leurs formes les plus caricaturales, retrouvant, par-dessus la sculpture gothique, la meilleure veine créatrice de l’art roman réinterprétée en termes italianisants de la Renaissance." (Extrait internet).

Après avoir déambulé dans les rues de la ville médiévale, admiré ses portes étroites, ses maisons à pans de bis ornées des enseignes d’artisans, les Arcépiens vont reprendre la route, imprégnés des richesses et de la sérénité du lieu.

Merci à l’organisatrice de cette journée, une fois de plus, reflet de la qualité des activités de notre association.

Annick Hamelain

Photos J.L.


 


calle

Documents joints


Sortie de rentrée 2019 : St Bertrand de Comminges
PDF - 1.5 Mo
calle