Plan du site | | Contact

ARCEP

 
« décembre 2017 »
L M M J V S D
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
 
Galette de l’ARCEP
Jeudi 11 janvier 2018 20:00-22:00
Visite de l’usine du Bazacle, Toulouse
Dimanche 21 janvier 2018 14:00-17:00
Fête des Lanternes à Gaillac
Mardi 23 janvier 2018 17:00-22:00
Visite du musée Georges Labit à Toulouse
Dimanche 11 février 2018 14:00-17:30
Sortie autour d’Ambialet (Tarn)
Dimanche 25 mars 2018 08:30-17:30
Brèves

Sortie en pays narbonnais, avril 2011


Judicieux choix que celui d’aller prendre l’air du côté de la Narbonnaise le temps d’un week-end. Dès notre arrivée, nous voilà immergés à Terra Vinea dans les entrailles des Corbières. Après la traversée de l’impressionnante cathédrale des fûts, l’histoire du vin et de la gastronomie, de l’antiquité à nos jours, n’ont plus aucun secret pour nous et il eut été indécent de refuser la dégustation offerte à l’issue de cette visite. Puis nous avons déambulé dans les rues de Bages, village de pêcheurs emblématique des lagunes où parfois les odeurs de la bourride d’anguilles sont parvenues jusqu’à nos narines. Nous avons connu le contraste saisissant du sec et de l’humide, la garrigue et la lagune. Les passerelles en bois, balisage parfait pour ne rien manquer des beautés offertes, nous ont conduits sur un « passadou » vers les Salines de Peyriac-de-mer, la flore des milieux salés et les oiseaux. Aucun mal à imaginer ici le dur labeur des sauniers, la récolte du sel au râteau et son transport dans une lourde « banaste » posée sur la tête. On aperçoit une partie des salines de Peyriac-de-Mer, avec notamment la zone interdite aux humains où sternes, gravelots et goélands, peuvent se reproduire en toute intimité. Visite de L’Abbaye Cistercienne de Fontfroide, nichée dans un vallon rocailleux où dominent le cyprès, le pin et le buis. Bastion de l’orthodoxie catholique face au catharisme, elle s’offre à nous sur les premiers contreforts des Corbières. Nef, transept, chœur, salle capitulaire et cloître, réfectoire et dortoir des convers, chapelles collatérales, escalier et cour d’honneur, ce sont cinq siècles d’architecture somptueuses que nous parcourons ici.

Jolie fin de parcours que ce troisième jour, où nous avons déambulé sur les falaises de Leucate au milieu d’un paysage qui ne manque pas de charme, où la végétation tourmentée par le vent violent et l’air salin s’accroche désespérément.

Et quelle aubaine de pouvoir admirer plusieurs envols majestueux de flamands roses !!! Aux confins de ce décor calcaire, nous atteignons le bord de mer…et que faire de mieux pour clôturer ce week-end plein d’odeurs et de saveurs si ce n’est déguster une douzaine d’ huitres agrémentées d’ un bon petit verre de vin blanc dans un troquet de pêcheurs accueillants…

Tout le monde aura compris que dans la convivialité habituelle de l’ARCEP, restaurants et pique-niques se sont inscrits au cours de ces trois journées. Vous pourrez admirer les photographies faîtes par certains des participants, en particulier le magnifique diaporama mis à la disposition de chacun par Jean-Louis Albault.

Annick Hamelain

 


calle

Documents joints


sortie en pays narbonnais

Sortie en pays narbonnais

PowerPoint - 1.8 Mo

fleurs des guarrigues
PowerPoint - 991 ko
calle