Plan du site | | Contact

ARCEP

 
« octobre 2017 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 
Weekend en Lot & Garonne
Du 21 octobre 08:30 au 22 octobre 18:00
Visite guidée cimetière Terre-Cabade (Toulouse)
Dimanche 5 novembre 15:00-17:00
Découverte du Maquis de Meilhan
Dimanche 26 novembre 09:30-17:30
Repas de l’Hiver de l’Arcep
Jeudi 30 novembre 19:30-23:00
Galette de l’ARCEP
Jeudi 18 janvier 2018 20:30-22:30
Brèves

Randonnée à Sorèze et visite de l’abbaye


Il y a ceux qui ont affronté courageusement pendant 13kms un vent violent, avant de partager un frugal pique-nique bien mérité pendant que les autres, beaucoup moins courageux, étaient confortablement installés autour d’une bonne table. Deux groupes d’Arcépiens furent heureux de se retrouver devant les portes de l’Abbaye-Ecole de Sorèze pour une visite pleine d’enseignements.

Cernée par de superbes maisons à colombages, cette imposante bâtisse, à l’architecture sobre et dépouillée, occupe une grande partie du cœur du village. Erigée en 754, pillée par les Normands, détruite, reconstruite, rasée et reconstruite à nouveau en 1682, son destin était apparemment de durer. Tout d’abord séminaire pour les enfants de familles nobles où les moines dispensaient les notions élémentaires de lecture, d’écriture et de religion, ce lieu acquiert une grande notoriété qui lui vaut d’être érigée en 1776 comme l’une des douze Ecoles Royales Militaires du royaume. Après la dissolution de ces écoles sur tout le territoire, l’abbaye, classée monument historique, conservera sa vocation de haut lieu d’enseignement, devenu privé, et ce jusqu’en 1991 où les portes furent définitivement closes.

Le parcours de la visite nous a permis de découvrir l’architecture monumentale ainsi que l’univers scolaire des internats de la fin du 19ème siècle. « Autorité, discipline, rigueur, respect de soi et des autres » étaient les mots clés de cet enseignement, des mots dont on peut avoir la nostalgie. Cours le matin, activités sportives et culturelles l’après-midi, 500 élèves, enseignés éduqués et encadrés par 250 adultes, n’est-ce pas là cette autre clé du succès ?

Dans la magnifique Salle des Illustres, les bustes statiques de ceux devenus célèbres nous rappellent que ces lieux devenus trop vides, où semblent encore résonner les voix des nombreux élèves les ayant fréquentés, furent une pépinière d’hommes d’influence dans des domaines aussi variés que la politique, la culture, les arts et les sciences. Soyons chauvins et ne retenons que Nougaro…pour les autres, si vous n’avez pas fait partie de notre groupe ce 14 Novembre 2011, n’hésitez pas à prendre un jour le chemin de la Montagne Noire....

Annick Hamelain

 


calle