Plan du site | | Contact

ARCEP

 
« décembre 2017 »
L M M J V S D
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
 
Galette de l’ARCEP
Jeudi 11 janvier 2018 20:00-22:00
Visite de l’usine du Bazacle, Toulouse
Dimanche 21 janvier 2018 14:00-17:00
Fête des Lanternes à Gaillac
Mardi 23 janvier 2018 17:00-22:00
Visite du musée Georges Labit à Toulouse
Dimanche 11 février 2018 14:00-17:30
Sortie autour d’Ambialet (Tarn)
Dimanche 25 mars 2018 08:30-17:30
Brèves

Visite du Musée Saint-Raymond à Toulouse


« Il y a 2000 ans naissait Toulouse »…

... tel fut le thème de la visite guidée du Musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse, ce dimanche 21 février 2016.

La journée était magnifique ; on aurait pu regretter d’aller s’enfermer plutôt que de profiter de ce temps exceptionnel pour un mois de février (20°C !) mais quelles belles découvertes dans ce très beau bâtiment de briques roses, ancien collège édifié au XVIe siècle et classé Monument Historique.

Avec une guide exceptionnellement intéressante, nous avons parcouru les 3 grandes salles : celle consacrée à la Cité de Tolosa en Narbonnaise, celle exposant les merveilleuses découvertes faites sur le site de Chiragan et enfin le sous-sol consacré au monde des morts.

Tolosa en Narbonnaise  : là nous furent expliquées les différentes étapes de la naissance de Tolosa : occupation par les Volques Tectosages (découvertes de vestiges sur le site de Vieille-Toulouse et dans le quartier Saint-Roch de la Toulouse actuelle) puis ce peuple fut englobé dans la civilisation romaine lorsque la cité de Narbonne fut fondée ; dans cette salle, située au 2è étage, nous avons pu admirer de très belles pièces datant de ces époques, comme de magnifiques bijoux en or. Mais surtout nous découvrons les fondations primitives de la cité, malheureusement détruites au cours des différents travaux de « modernisation » de la ville (construction du parking du Capitole par exemple…) ; néanmoins, les archéologues furent en mesure de reconstituer le schéma de la cité primitive à partir de quelques restes : un amphithéâtre coincé entre lotissements et giratoires, un théâtre enfoui sous la rue de Metz, un aqueduc vainement discernable, un forum transformé en parking souterrain, et les remparts antiques (Porte Nord détruite, Porte Narbonnaise en partie visible dans les sous-sols du nouveau Palais de Justice).

Au 1er étage, nous découvrons une exceptionnelle galerie de sculptures provenant des environs de Martres-Tolosane, sur l’emplacement d’une immense villa romaine. C’est le site de Chiragan. De ce domaine, on a pu déterminer qu’il y avait 2 types de bâtiments, ceux liés à l’exploitation agricole et ceux destinés au maître des lieux, véritable palais avec un portique monumental, jardins, cours intérieures, ensemble thermal…

Dans cette salle, on ne peut que rester émerveillé devant les œuvres exposées : des placages de marbre comme ceux représentant « les travaux d’Hercule », ensemble majeur du musée, des médaillons représentant des dieux, des répliques de sculptures grecques comme une très belle Athéna, et enfin une galerie avec des dizaines de portraits d’empereurs romains (une des plus importantes collections d’Europe et la 2ème en France après celle du Louvre).

A l’occasion du réaménagement du musée, des fouilles archéologiques ont été conduites dans le sous-sol (1994-1996) et ont permis de retrouver l’origine du bâtiment et de mettre à jour un ancien four à chaux, mais aussi de découvrir une partie du cimetière de Saint-Sernin.

Sont exposés dans cette salle une série de sarcophages paléochrétiens, dont certains magnifiquement sculptés de personnages ou plantes.

La visite du musée terminée, le groupe d’Arcépiens a profité du soleil pour faire un petit tour du côté de la rue Valade et découvrir l’église de Saint-Pierre des Chartreux : c’est de cette église que provient notre magnifique retable à double face que tout le monde peut admirer dans l’église de Roquettes !

Y.A.

Pour plus de détails sur le musée St-Raymond, allez visiter son site internet : http://saintraymond.toulouse.fr/Les-collections_r7.html

 


calle