Plan du site | | Contact

ARCEP

 
« octobre 2017 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 
Weekend en Lot & Garonne
Du 21 octobre 08:30 au 22 octobre 18:00
Visite guidée cimetière Terre-Cabade (Toulouse)
Dimanche 5 novembre 15:00-17:00
Découverte du Maquis de Meilhan
Dimanche 26 novembre 09:30-17:30
Repas de l’Hiver de l’Arcep
Jeudi 30 novembre 19:30-23:00
Galette de l’ARCEP
Jeudi 18 janvier 2018 20:30-22:30
Brèves

Journée à Bonrepos-Riquet


A la rencontre de Pierre-Paul Riquet, Seigneur de Bonrepos et concepteur du Canal du Midi

11 octobre 2015, c’est presque l’été indien ! 20 « arcépiens », en cette belle journée d’automne ensoleillée, se retrouvent au bord du petit lac de la Balerme, dans un creux de vallon dominé par la jolie cité de Verfeil. Le but : randonnée pédestre autour du lac. C’est parti pour 6 kms sur un joli sentier alternant les passages en sous-bois ou au bord de l’eau. Vers la fin de la matinée, pause pique-nique à l’ombre des chênes…

Lac de la Balerme

Petit arrêt à la chapelle St Sernin, tout près de Verfeil, pour découvrir l’histoire des « Petites Filles Modèles », Camille et Madeleine de Malaret, dont la grand’mère, la Comtesse de Ségur, enchanta notre jeunesse…

Après l’effort et le réconfort, place à la culture ! 2 "arcépiens" nous rejoignent devant le château de Bonrepos-Riquet où nous attend notre guide Michèle ; c’est là que Pierre-Paul Riquet put mettre en pratique son idée de canal. Une bonne surprise, Michèle est costumée en villageoise du 17e siècle, et c’est une belle transition pour se plonger dans cette époque chargée d’histoire…

Façade de l'entrée

Sous les ombrages, car il fait chaud, Michèle commence l’histoire du château : le domaine n’est propriété de la commune que depuis décembre 2007 ; à cette date, le château est dans un état de délabrement assez avancé et, en juillet 2008, il est classé au titre des Monuments Historiques, ce qui le sauva de la ruine à laquelle il était promis… Ce sont principalement de courageux bénévoles qui œuvrent à sa rénovation, tant au niveau du bâtiment lui-même qu’au sein de l’immense parc arboré. Ici il faut dégager, tailler, débroussailler…

Suivra l’histoire complète de la vie de Pierre-Paul Riquet (ce "diable d’homme" comme l’appellent encore certains...), mais nous manquerions de place pour vous la narrer ici, aussi nous vous invitons à la découvrir en vous connectant sur le site cité plus bas.

Nous débutons la visite par l’orangerie, beau bâtiment sauvé de la ruine, aujourd’hui investi par des concertistes, et nous pouvons y admirer de magnifiques arcades en briques dites "diaphragmatiques"...

JPEG - 137.7 ko
l’orangerie

Puis nous entrons dans le château lui-même, admirant au passage l’élégante façade nord ouverte sur une belle perspective.

Façade nord

Les pièces ont fait l’objet de nombreux remaniements au fil des siècles et des différents propriétaires, et présentent peu d’intérêt historique.

La visite du sous-sol est intéressante ; de belles proportions, la cuisine est « restée dans son jus » et apporte un témoignage de la vie qui s’y déroulait au 17e siècle, avec ses équipements « modernes » : potagers, four à pain, puits, immense cheminée… et un exemple de menu que nous aurions bien de la peine à honorer aujourd’hui !

Nous descendons vers le vallon de la Garenne, nous arrêtant au passage découvrir une immense glacière, hélas fermée au public pour raisons de sécurité.

Dans ce vallon, Riquet aménagea un ensemble expérimental de 3 bassins (appelé à tort « machine hydraulique »), grâce auquel il étudia pendant une dizaine d’années l’alimentation en eau de son futur canal ; il finit par pouvoir le mettre en chantier, entre 1667 et 1681. Ce sera le Canal Royal du Languedoc, que Tout le monde connait aujourd’hui comme sous l’appellation « Canal du Midi », ouvrage d’art remarquable, considéré par ses contemporains comme le plus grand chantier du règne de Louis XIV…

Michèle nous installe sur de rustiques bancs de bois pour nous raconter, avec force détails, tout l’historique de ce grand projet qui occupa la seconde vie de Pierre-Paul Riquet, véritable génie. Tout exposer ici serait bien trop long, aussi nous vous invitons à lire les lignes qui lui sont consacrées dans le site du château :

http://www.bonrepos-riquet.fr/Pierre-Paul-Riquet-Baron-of.html

P.P. Riquet mourut le 1er octobre 1680 à Toulouse sans voir l’achèvement de son Canal Royal du Languedoc. Il fut inhumé dans la Cathédrale Saint-Etienne de Toulouse.

Récit Y.A. - Photos JL.A.

 


calle