Plan du site | | Contact

ARCEP

 
« décembre 2017 »
L M M J V S D
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
 
Galette de l’ARCEP
Jeudi 11 janvier 2018 20:00-22:00
Visite de l’usine du Bazacle, Toulouse
Dimanche 21 janvier 2018 14:00-17:00
Fête des Lanternes à Gaillac
Mardi 23 janvier 2018 17:00-22:00
Visite du musée Georges Labit à Toulouse
Dimanche 11 février 2018 14:00-17:30
Sortie autour d’Ambialet (Tarn)
Dimanche 25 mars 2018 08:30-17:30
Brèves

Escapade à Minerve


Ils sont fous ces Arcépiens !! Le jour fatidique où il faut avancer les pendules, heure d’été oblige, ils ont dû mettre ladite pendule à sonner dès potron-minet. Après avoir accompli (ou pas) leur devoir de citoyen, tout le monde s’est retrouvé au Château pour le covoiturage avant de prendre la route vers le Languedoc Roussillon.

Notre destination finale était MINERVE, mais nous avions prévu de nous arrêter le matin au Moulin de l’OULIBO. Pour les méditerranéens, l’olivier est l’arbre roi par excellence, symbole de paix depuis la nuit des temps. Créée en 1942, la Coopérative l’Oulibo est actuellement la seule Coopérative oléicole du département de l’Aude. Après le gel de 1956 qui a décimé l’oléiculture française, l’Oulibo a continué à perpétuer la culture de l’olivier.

Du fruit à l’huile, nous avons découvert le travail des oléiculteurs et du moulinier et suivi toutes les étapes de la transformation, jusque dans la boutique de nos producteurs, où nous avons pu faire des emplettes de produits de qualité. Lucques, Picholine et olives à huile, n’ont plus de secret pour nous, d’autant plus que nous avons reçu les judicieux conseils de nos hôtes pour bien choisir ces différents produits. Rappelons aussi que l’Oulibo est le plus gros producteur d’olives Lucques au monde, la plus importante confiserie d’olives en France et l’un des plus importants moulins de production d’huile Française. 

Bien goûter avant d’acheter....

De magnifique bancs de bois d’olivier nous tendent les bras mais nous devons reprendre notre route, nos estomacs sont en alerte.

C’est au restaurant Le Relais de l’Haunay aux Argeliers que nous étions attendus par d’accueillants restaurateurs. Nous avons fait une infidélité au rituel Kir. Peu d’entre nous connaissaient le Trousse Pinette, (vin d’épines ou épinettes), délicieux vin aromatisé dont l’ingrédient principal est le prunellier dont on ramasse les jeunes pousses juste avant la floraison. Si cet apéritif est rare ici c’est qu’il est une spécialité de l’Anjou et de la Vendée ! Que dire du repas ? Fait maison, quantité, qualité et convivialité, il fut apprécié de tous.

Minerve !!

Entre Cévennes et Montagne noire, situé sur un éperon rocheux cerné de gorges profondes ce village est l’une des portes prestigieuses du parc national du Haut-Languedoc. 

Belles ruelles moyenâgeuses...

Nous allons sous un ciel un peu capricieux déambuler dans les rues de la cité qui porte encore l’empreinte de l’histoire douloureuse de la croisade contre les Cathares. Nous pouvons d’ailleurs admirer au passage la « Colombe de Lumière » œuvre de Séverac, commémorative du bûcher.

Nous pénétrons dans la belle Eglise Saint-Etienne, du XIe siècle, où nous pouvons admirer le maître-autel de marbre blanc, venu d’ailleurs, datant de l’an 456 , orné de signatures de l’époque Carolingienne. Assez surprenant ce Christ Cathare, œuvre récente, fait de bois d’olivier, sans sa croix, qui se trouve à l’intérieur de l’Église, comme un symbole de tolérance.

Tout en bas, nous apercevons le pont viaduc du début XXème siècle mais continuons cependant à remonter le temps, la candela, vestige de la place forte, le puits saint-rustique, un trébuchet reconstitué, le Musée de la paléontologie et d’archéologie, les dolmens.

N’oublions surtout pas que Minerve est aussi au cœur de vignobles A.O.C. Mais restons sobres, il nous faut prendre le chemin du retour.

Certains feront un détour vers la curiosité de Lauriole, de quoi y perdre son latin, ce n’était pas au programme mais cela en valait la peine.

Merci à Sylviane Travel pour l’organisation sans failles de ce qui fut une fois de plus une belle journée Arcépienne.

 

Annick Hamelain
Photographies Serge Brugneretto

 

 

 


calle

Documents joints


Escapade à Minerve
PDF - 4.8 Mo
calle