Plan du site | | Contact

ARCEP

 
« décembre 2017 »
L M M J V S D
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
 
Galette de l’ARCEP
Jeudi 11 janvier 2018 20:00-22:00
Visite de l’usine du Bazacle, Toulouse
Dimanche 21 janvier 2018 14:00-17:00
Fête des Lanternes à Gaillac
Mardi 23 janvier 2018 17:00-22:00
Visite du musée Georges Labit à Toulouse
Dimanche 11 février 2018 14:00-17:30
Sortie autour d’Ambialet (Tarn)
Dimanche 25 mars 2018 08:30-17:30
Brèves

Le Ramier de Roquettes


Saison 2017-2018

Très peu de plants ont survécu à la sécheresse de l’été 2016 ! L’équipe dédiée de l’ARCEP retroussera ses manches et procèdera à la plantation d’autres espèces, en optant pour des plants plus âgés et en surveillant la reprise (arrosages réguliers si nécessaire).

Point de la situation en janvier 2016

Au cours des mois de février et mars 2015, l’équipe « environnement » de l’ARCEP, aidée au tout début par un employé municipal, a procédé à 3 campagnes de plantations dans le ramier de Roquettes. Cette démarche s’inscrit en continuité des travaux réalisés sur le cheminement de l’arboretum du château (*) avec également, dans le futur, des identifications possibles. C’est ainsi que plus de 50 espèces arborées locales ont été implantées du côté gauche du chemin longeant la Garonne, dans le sens station d’épuration-moulin. Des plants ont été également mis en terre le long du déversoir, côté moulin. La protection de l’ensemble de ces plantes est assurée par des manchons plastiques, fournis par la mairie.

Depuis, 2 visites programmées ont été effectuées afin de vérifier l’état d’avancement de ces plantations :

- Celle du 18/06/15, à la suite de laquelle nous avons alerté la mairie sur les problèmes de nettoyage pouvant détériorer, voire supprimer les plantations (ex : iris et cannas à gauche après le petit pont) ; en effet, la plupart de ces plantes sont dissimulées au milieu d’une végétation abondante, due aux périodes de chaleur et de pluies du moment.

- Puis celle du 13/01/16, au cours de laquelle nous avons pu constater que seulement un tiers des espèces semble avoir assuré une reprise. Le constat est qu’il faudrait implanter des éléments beaucoup plus développés, certains étant vraiment trop petits. La mairie pourrait nous aider, avec participation d’un expert par exemple, à prévoir l’implantation d’espèces pouvant s’épanouir au milieu d’un espace où le chêne est prédominant.

(*) à ce sujet, il faut noter le succès de la fixation en hauteur des plaquettes d’identification, permettant ainsi d’éviter le vandalisme connu par le passé.

Les différentes étapes

Lundi 2 février, l’équipe « environnement » de l’ARCEP, avec l’aide de Mr Jean-Louis des ateliers municipaux de Roquettes, a procédé à la première implantation de nombreuses espèces végétales dans le ramier de Roquettes, entre l’ancienne station d’épuration et le moulin.

Les végétaux, soigneusement sélectionnés par cette équipe, ont été répartis le long du cheminement du ramier, plutôt sur la partie gauche en allant vers le moulin, de façon à gêner le moins possible lors des campagnes de nettoyage organisées par la mairie de Roquettes. Les manchons protecteurs, fournis par cette dernière, permettent de localiser les arbustes et de les protéger contre les agressions des rongeurs. Certains bénévoles iront de temps en temps vérifier la bonne tenue des plants et les arroser de façon à garantir un maximum de chance de reprise.

Mahonia

La mise à disposition d’un agent municipal nous a permis également de définir les endroits les plus adéquats pour ces implantations.

Mars 2015

Mardi 3 mars, début de la 2e implantation : petits bambous, genêt, laurier-tins, toujours le long du cheminement du ramier sur la partie gauche en allant vers le moulin. La météo changeante de mars a interrompu cette 2e campagne, qui se pousuivra dans le courant du mois.

S’il n’y a pas de problèmes particuliers vis-à-vis de ces plantations dans les mois à venir (reprise difficile ou impossible, vandalisme, etc…), l’ARCEP, grâce à la participation de ses volontaires, procèdera à leur identification sur le modèle de ce qui a été réalisé pour l’arboretum.

(Pour les personnes intéressées, la liste des espèces plantées est disponible dans le fichier joint)

 


calle

Documents joints



PDF - 164.5 ko
calle